Sélectionnez une page

Mon histoire

Je restais en moyenne 45 minutes pour un brushing ! Bien entendu, malgré un rendez-vous pris 15 jours à l’avance, directement en arrivant on me dit qu’il y a 10 minutes de retard (comptez toujours 5 minutes de plus) et on me prie de patienter dans le coin lecture où on me sert une boisson.

 

 

On m’a déjà posé la même question

Après les 15 minutes, on vient me chercher pour m’installer sur le fauteuil face au miroir et là on reperd 5 minutes car on me demande ce que je souhaite faire aujourd’hui (une coupe, une couleur) alors qu’on m’avait posé la même question le jour où j’ai téléphoné pour prendre le rendez-vous !
J’explique qu’il s’agit juste d’un brushing en spécifiant que j’ai les cheveux baguette et qu’il faut bien prendre à la racine pour qu’il soit bien gonflant. Le coiffeur me propose de passer au banc de lavage (à la fontaine ou au shampooing, le nom peut varier en fonction du quartier) et là rebelote, on perd quelques minutes car le coiffeur commence à étudier la texture du cheveu, me demande quand je les ai lavés la dernière fois, si je fais un soin après chaque lavage, etc., etc.
Après avoir répondu à toutes ses questions, il commence à m’énumérer les produits qu’il va employer et la raison. Bien entendu, dans la série des produits utilisés, il y en a un, le dernier qui demande un temps de pose. Une pose qui paraît une éternité car on me dit quelques minutes et je suis tellement mal mise, la tête en arrière, la  nuque dans une position inhabituelle et dans l’impossibilité de lire pour faire passer le temps, que j’ai l’impression d’être restée des centaines de minutes.

 

 

Et j’attends encore et encore

Enfin je retourne sur le fauteuil face au miroir où on me démêle les cheveux et on me dit : « Vous permettez, une minute, que je m’occupe de la cliente qui vient d’entrer ? J’arrive de suite ». De retour d’avoir débarrassé la cliente de son manteau, de l’avoir installée dans le coin lecture et de lui avoir offert un café, elle revient s’occuper du brushing tant souhaité. Etant donné que la cliente juste à côté de moi n’arrête pas de parler, le coiffeur se sent obligé de couper le sèche-cheveux, et donc arrête de me coiffer, pour lui répondre.

Le brushing se termine !  Je ramasse mon sac et me lève. Soudain le coiffeur s’en presse de venir me dire (car il était déjà parti discuter avec une collègue) : « Attendez, je vais vous fixer votre brushing ! » Je reste alors, debout, figée et il m’envoie une tonne de laque afin que mes cheveux ne bougent plus. Même une tempête n’y ferait aucun dégât.

Je me dirige vers le comptoir, paie le service et reprend mon manteau. Le coiffeur m’aide à m’habiller et me salue.

Voilà mon temps, si précieux, s’est envolé. Oui j’ai une belle « tête » mais j’aurais pu faire autre chose de bien plus important contre ce temps. Et je ne vous dis pas tout ! Il y a la durée du trajet pour y aller et le retour jusqu’à la maison.

« Parfois, il y a des mèches… »

 

Mais j’y pense. J’ai omis de vous dire qu’il m’arrivait de faire des mèches. Et oui ! Je ne vous le fais par dire.

Une fois je suis rentrée à 8 heures du matin, un samedi, je m’en souviens comme si c’était hier, et j’en suis sortie à 13 heures ! Et là, je me suis dit, plus jamais ça.

Attention, je n’ai absolument rien à dire sur le service, ni sur la sympathie du personnel ainsi que le patron à l’époque et mais mèches n’avaient jamais été aussi belles.

Mais la note était salée. J’aurais pu croire que je sortais d’un salon de coiffure des Champs Elysée. Absolument pas. Que du contraire. Mon coiffeur se situe dans un quartier tout ce qu’il y a de plus banal. Mais bon, étant donné que j’étais contente du résultat, j’y retournais systématiquement. Jusqu’au jour où j’ai presque vidé mon compte en banque et perdu la moitié de ma journée, j’ai décidé de me réorganiser.

Donc me réorganiser c’est être plus efficace  aussi bien pour mon temps mais aussi pour mon argent.

« Méthode et organisation favorisent l’efficacité et aident à l’atteinte des objectifs »

Mon objectif est de gagner du temps et aussi de ne pas perdre d’argent. En tout cas, pas de trop !

 

 

Essai non concluant

Après avoir essayé d’autres salons avec ou sans rendez-vous, j’en arrive toujours à la même conclusion ; je ne gagner pas plus de temps chez les autres et le prix n’est pas fort différent. Le fait de ne pas avoir le même coiffeur peut aussi être désagréable, car on peut ne pas ressortir à chaque rendez-vous, avec la coiffure ou coupe ! Ou des mèches de tons différents, j’en ai fait l’expérience.

coiffure

 

 

Le remède miracle

Voici déjà quelques années que j’ai opté pour le coiffeur à domicile.

Première réaction de mes amies : « Ce n’est pas du tout la même chose » ou « C’est pas aussi bien que prendre rendez-vous dans un salon, on ne profite pas du moment présent » ou encore « Ça me fait une petite sortie, j’en profite pour parler avec la cliente assise à côté de moi ».

Alors j’ai une réponse bien ficelée à toutes ces réactions et encore je vous en passe.

C’est tout à fait la même chose en ce qui concerne la coiffure et ou la coupe. Le coiffeur vient avec son propre matériel. Je ne dois pas lui prêter ma paire de ciseaux de cuisine pour me couper les cheveux. Il me lave les cheveux avec ses produits professionnels et il en profite pour « casser » les produits qu’il aperçoit dans ma salle de bain. Mon sèche-cheveux n’est pas assez puissant, donc  je ne prendrais même pas la peine de lui proposer.

C’est même encore mieux chez soi ! Et oui, car pendant que mes mèches posent, il s’occupe de mon mari et si besoin peut également faire la coupe de notre fils. Et moi pendant ce temps, je leur sers une boisson (comme dans le salon) et je peux même proposer quelques chips (ça fait toujours plaisir) et je peux lancer mon repas. Car oui, nous prenons toujours rendez-vous fin de journée. Ainsi quand je rentre la première après le boulot et avoir été recherché le fiston à l’école, il commence par mes mèches étant donné qu’il y a un temps de pose, et entre temps mon mari est rentré. Énorme gain de temps. On peut dire quelle efficacité !

Si je dois m’octroyer une petite sortie, je ne vais certainement pas penser à le faire en allant chez le coiffeur. Ah non ! Et encore moins devoir écouter, par politesse, la cliente qui me raconte ses histoires et dont je n’en ai que faire. La cliente qui oblige presque le coiffeur à couper son sèche-cheveux car on ne comprend rien de ce qu’elle raconte. Donc perte de temps.

J’ai encore tellement de raisons à vous énumérer ici, qu’il me faudrait des heures et des heures. Mais comme je suis une personne organisée et que je n’aime pas perdre mon temps, je reste dans l’efficacité à vous donner quelques exemples très concrets.

le_temps_c'est_de_l'argent

 

Le coiffeur à domicile est généralement moins cher que dans un salon car il n’a pas de loyer, ni de personnel. Pas de facture d’eau ni d’électricité ! Donc le calcul est vite fait.

 

 

Pour conclure

Un coiffeur à domicile vous fait gagner de l’argent et du temps.

Efficacitément vôtre.

Katrin